22 janv. 2020

Message pour les donateurs de la vente du 21 mars

Message destiné aux donateurs
 
Mesdames, Messieurs,

Tout d'abord, je tiens à vous remercier d'avoir répondu présent, et, d'avoir spontanément proposé un pigeonneau pour notre grande vente du 21 mars.

Comme vous le savez, cette vente est majeure pour notre groupement, pour cela, nous allons procéder à une prévente sur Francolomb.

Afin de mettre en valeur vos pigeons et permettre aux futurs acheteurs de se positionner, nous avons besoin de quelques éléments :
* Une photo de vous
* Vos résultats et/ou pédigrée du pigeonneau.

Je vous remercie de bien vouloir me faire parvenir par mail l'ensemble des éléments avant le 1 février : Ludovic.cliquot02@orange.fr

Je compte sur vous tous, et vous remercie par avance.

Ludovic CLIQUOT
Président du groupement de l'Aisne

19 janv. 2020

Vétérinaire le 21 mars, réservez dès maintenant

La journée du samedi 21 mars arrive à grands pas, et le programme s’étoffe et se précise. Nous vous confirmons la présence du Docteur Emmanuel LEYSENS, vétérinaire spécialisé en pigeons voyageurs.
 
Durant cette journée, pour la somme de 20 € il sera proposé aux amateurs :

- une consultation pour 5 pigeons ;

- une analyse de fiente pour détecter une éventuelle maladie. (apporter un échantillon de fientes de différents colombiers à introduire dans le même pot).

 
Vous devrez impérativement vous inscrire pour organiser le planning de consultation (3 amateurs par heure). Si les rendez-vous du samedi sont rapidement réservés, il sera possible de mettre en place des consultations le vendredi 20 mars après-midi, voire le vendredi matin.

Merci de prendre contact au 06 82 49 24 02.



Pour ceux qui n’ont pas obtenu de rendez-vous pour la consultation, il sera possible de profiter de la présence du vétérinaire pour laisser un échantillon de fientes pour analyses.
Les échantillons déposés dans une boite plastique, devront porter l’inscription de votre nom et adresse. Ces résultats vous seront directement envoyés à votre domicile et pour ceux présents et ayant pris un rendez-vous, remis en main propre.

 Je vous informe qu’il sera possible de commander les vaccins, traitements et compléments de votre choix, ou ceux destinés au bon rétablissement de votre colonie à la suite du diagnostic effectué.

Voir le site du Dr Leysens : ICI


Didier CRAPART

Responsable de la section scientifique














16 janv. 2020

Ca se passe CHEZ NOUS demain

Bonjour à tous,
 
Le congrès  national de la fédération française de colombophilie se tient dans notre département, les 17, 18 et 19 janvier à Saint-Quentin. 
 
Pour tous les volontaires qui sont prêts à donner un coup de main à l'organisation de cet évènement national, nous vous donnons rendez-vous demain vendredi 17 janvier à 8h au Palais des sports de Saint-Quentin.
Merci d'avance pour votre participation. 
 
A demain
 
Ludovic Cliquot 

15 janv. 2020

Réunion du 10 janvier, des dossiers et des projets qui avancent

Mesdames, Messieurs,

Les membres du bureau et les présidents nous sommes réunis vendredi 10 janvier au soir à Naturagora, afin d'échanger et de valider plusieurs points stratégiques pour notre groupement de l'Aisne. 




 Voici les points abordés.

- Point financier :
Rectificatif du 16/01/2020
Toutes les sociétés ont réglé leur cotisation. Mais, nous avons perdu 165 licenciés sur les 2 dernières années, soit 2500 € de cotisations en moins.
Mais nous avons perdu 2 500 € de cotisations entre 2018 et 2019, et cette baisse se confirment en 2020.
Elle  s'explique par le départ d'amateurs ardennais partis jouer en sixième région, de certains joueurs de la première région qui n'ont pas renouveler leur adhésion au Groupement de l'Aisne, et des fermetures de colombiers.

La vente du 21 mars sera la bienvenue, pour permettre les dotations aux lauréats de la saison 2020.

-  Organisation du congrès national de St Quentin du 17, 18 et 19 janvier 2020 : 

Tous les colombophiles seront les bienvenus pour aider les organisateurs et bien entendu ces 3 jours permettront à chacun d'entre nous de passer un bon moment. 


- Colombier départemental Naturagora :

Le pigeonnier départemental est maintenant prêt pour accueillir vos pigeonneaux (ndlr dès le samedi 18 janvier). Nous espérons que le nettoyage et les modifications apportées, seront de nature à améliorer leur bien-être et leurs performances. 




Je rappelle que cette année tous les pigeonneaux seront enlogés sur les concours de la ligne de vol. Ils figureront dans les classement du groupe 4 pour les challenges de vitesse, et dans les classements départementaux pour les autres concours.
À la fin de la saison, chacun d'entre nous aura le choix de mettre en vente son pigeonneau ou, moyennant une cotisation, de le laisser pour la saison 2021. 

Pour votre information, le profit de la vente de pigeonneaux sera reparti de la manière suivante :
- 2/3 pour Naturagora;
- 1/3 pour le groupement de l'Aisne.

En 2021, les yearlings seront joués sur les fédéraux et internationaux. A la fin de cette saison, chacun aura le choix de laisser (contre une cotisation) au Colombier départemental, ou de mettre en vente son yearling. 

En-cas de vente, le montant de la vente du Yearling sera reparti de la manière suivante :
-1/3 pour Naturagora;
-1/3 pour l'amateur;
-1/3 pour le groupement de l'Aisne. 

Je compte sur chacun d'entre vous pour participer et nous confier votre ou vos pigeonneaux. 


- Les contrôles :

Nous souhaitons alléger et rendre les contrôles aléatoires et opérationnels. Pour cela, nous allons :
- rendre du pouvoir aux Présidents de société. Je rappelle que l'ensemble des présidents fait partie de l'équipe dirigeante du groupement de l'Aisne et sont responsables du bon fonctionnement, et ont par conséquence la responsabilité du respect de la réglementation ;
- harmoniser les contrôles et réglementations ;
- organiser des contrôles aléatoires ;

Je vais adresser, prochainement, un rappel de ces procédures pour 2020 à l'ensemble des Présidents. 


 -  groupe de lâcher : 

Philippe Lambert a déjà communiqué sur le blog. Il y a désormais une nouvelle page dans le menu du site internet.


- 21 mars 2020 :




Cette journée, je le rappelle, est vitale pour le groupement de l'Aisne. 

Plus de 125 pigeons seront à vendre. Nous allons donc nous organiser pour une vente aux enchères sur internet puis à Naturagora le 21 mars. Je reviendrai plus en détail vers vous. 

Le programme de cette journée se précise :

 - un professionnel pourra photographier vos pigeons (article blog à venir);
- un marchands de matériel de constatation (MILBLED) ;
- un marchand de grain et de matériel colombophile (LEDOUX P & F) ;
- analyse de fientes par le Docteur Leysens ;
- conférence sur le dopage et différentes maladies ;
- conférence sur la méthode Alaire par Thierry Hardy ;
- restauration ;
- activités pour les enfants ;
- deux circuits de randonnée sur le site de NATURAGORA ;

Sachez que les membres du bureau ainsi que les présidents sont mobilisés pour organiser cette fête.
A ce titre, toutes les personnes qui souhaitent participer sont les bienvenues. N'hésitez pas à m'en faire part. C'est l'affaire de nous tous ! 




Je remercie l'ensemble des membres du bureau et les présidents pour leurs investissements et disponibilités. 

Fin des travaux après minuit.

Ludovic Cliquot
Président du groupement de l'Aisne

14 janv. 2020

Les groupes de lâchers 2020

Le bureau du groupement a travaillé sur la constitution des groupes de lâcher, dans un soucis de cohérence, d’efficacité et de bien être des pigeons.
Il a en effet été constaté, que dans une même remorque avec un lâcher par petits groupes, les pigeons restant sont excités en voyant les autres sortir. Plus l’opération de lâcher dure, plus les pigeons sont excités. Il était donc important, autant que possible de limiter le temps d’attente des pigeons, en limitant le nombre de groupe. 

Philippe Lambert, à l’origine de ce travail, a constitué les groupes de façon à ce que les pigeons aient le moins grand rayon possible depuis le lieu de lâcher.
Dans un esprit de concertation, il a d’abord communiqué une proposition à tous les Présidents de société. Les 17 Présidents (sur 21) qui ont répondu, étaient favorables à la constitution des groupes proposés. Voilà un bon esprit de travail, qu’il faut souligner !


Philippe reste cependant philosophe : 

« Evidemment, il y aura toujours des mécontents, des sociétés qui ne veulent pas se trouver en point avant ou d’autres en point arrière, mais dans tous les cas, il y aura toujours des colombophiles en points avant et arrière quoi que l’on fasse, quoi que l’on dise.
Alors, à chacun d’avoir les meilleurs pigeons pour gagner, quelque soit son placement sur la carte.
Mettons nous à la place des nouveaux colombophiles, étrangers aux querelles de clochers et aux excuses qui ne tiennent pas debout, ne les dégouttons pas !».


Les lâchers tiendront bien évidement compte des conditions météorologiques locales. La décision de lâcher sera prise en concertation  avec 5 personnes placées à l’Est, l’Ouest, Nord , Sud et Centre du groupement de l’Aisne (Sauf pour les concours fédéraux et nationaux, où les ordres de lâchers sont pris par chaque président de commission sportive de région).

Dans tous les cas, l’ heure réelle de lâcher des groupes, sera annoncée dans les plus brefs délais sur le site. Philippe précise : « je ne veux pas que les joueurs attendent indéfiniment leurs pigeons, sans connaître l’heure réelle du lâcher de leur groupe, j’y veillerai ».

Les amateurs d’autres départements pourront enloger dans les sociétés de l’Aisne, sous réserve que le Président de la société concernée accepte. Ils devrons acquitter un droit d’entrée de 20 euros, qui leur permettra de participer aux divers championnats de l’Aisne. 



Le cas échéant, les Présidents veilleront à modifier les numéros de groupes, sur les paniers de lâcher.

Les feuilles de jeux devront être envoyées impérativement par courrier et non par mail ou scan au classificateur retenu par le groupement de l’Aisne, qui est MILBLED.

Nous invitons tous les Présidents de société, qui ne l’auraient pas encore fait, à prendre le même classificateur pour un gain de temps dans la parution des résultats.


olivierdaulnois@gmail.com et Philippe LAMBERT

12 janv. 2020

Acy organise sa vente sur internet

Dans le paysage des ventes de pigeonneaux de début de saison, la société colombophile d'Acy (le pigeon voyageur acéen), a fait le pari de l' innovation. Elle propose une vente aux enchères en ligne que vous pouvez retrouver en cliquant ici .

Cette société est également présence sur le net, avec son blog.
Voici un lien vers les photos de la galette des rois organisée récemment : ICI

Il faut se féliciter de ce dynamisme, et remercier les bénévoles à l'origine de ce nouveau blog. Sans le travail des bénévoles et de ceux qui ont décidé de consacrer du temps à l'intérêt général, rien ne serait possible...


 

4 janv. 2020

Le journal LIBERATION chez les coulonneux axonais

Photographie Martin COLOMBET pour LIBERATION.

 
Dans son édition du 24 décembre dernier, le quotidien national, le journal LIBERATION publie un article très intéressant sur la colombophilie. Un article à lire et à relire, qui nous concerne au premier chef, puisque que l’auteur Romain BOULHO, s’est déplacé dans l’Aisne.
 

Les personnages sont bien connus, il s’agit de Jean-Francois BRYET, Ludovic CLIQUOT et Frédéric JACQUES. Aurélien GALL intervient également.


Quelques extraits :


Jean-François (BRYET) est un colombophile, un éleveur de pigeons voyageurs, et c’est tout un monde qui resurgit quand il ouvre sa porte. Un monde agrafé à la France populaire du Nord, fomenté dans les entrailles des mines de la deuxième révolution industrielle, quand les forçats de la houille se sont mis à jouer aux pigeons «pour s’évader».




A un jet de départementale sévit un autre coulonneux. Frédéric Jacques, grand gaillard qui agite ses mains énormes et prépare des tisanes à ses pigeons – «avec du thym, du laurier, de l’ortie…» –, tète une cigarette dans l’herbe tourbeuse de son jardin, à Frières-Faillouël. Le bonhomme de 56 ans, gouaille au bec, est cheminot. Il est tombé dans la colombophilie il y a quarante ans, entraîné par son compère de Tergnier. «Dans le temps, on avait des voitures puissantes avec Jeannot, tu vois. On réparait les bagnoles dans le garage. Et puis il y avait les pigeons juste là, quoi.»

Pour le coulonneux, qui demeure à Neuville-sur-Ailette (Ludovic CLIQUOT), près de Laon, les résultats dépendent surtout de la motivation de l’éleveur. «Quand vous faites les choses normalement la semaine mais sans avoir la gnaque, il ne se passe rien le week-end. Il faut mettre un peu d’émotions.» Lesquelles ? «L’affect, parce qu’on est attaché à nos pigeons, on n’a pas envie de les perdre. Et puis la gagne.»

 
L’intégralité de l’article : ici